LE GRAND ARCANE
Dans le cœur de toutes les grandes religions traditionnelles persiste un secret, une vérité universelle.
Le Grand Arcane!
Et à travers l’histoire il a toujours été défendu de révéler le secret du Grand Arcane au grand public.
Un voile mystérieux et secret à toujours été caché au monde pour les garder prisonniers en quelque sorte, de ce savoir. Les incitants même au contraire…
Et les gardiens de ce savoir ont été admirés et beaucoup ont tenté de les imiter mais peu ont réellement compris…

Depuis l’aube des temps, de l’époque des pharaons d’Égypte jusqu’aux aztèques et derrière les symboles des alchimistes, la doctrine secrète à toujours été là, devant la face de tous, subtile mais très présente.
Aujourd’hui nous sommes entrés dans une époque où il est temps de faire la lumière sur ce secret et de le dévoiler au grand jour.

Religion : du latin religare = union
Yoga : du sanskrit yug = union

Toutes les bases de l’enseignement de l’orient et de l’occident décrivent cette union avec le ciel, avec Dieu. Toutes les religions essaient d’exprimer cette Grande unification avec Dieu, avec la Source.

En grec, le chemin se nomme gnosis (gnose) = connaissance
en hébreux on le nomme Daath = connaissance (le sephiroth caché)

On en revient à l’arbre de la connaissance décrit dans l’ancien testament, dans la Bible.
On y voit le serpent, qu’on retrouvera tout au long de l’histoire de l’humanité en Égypte, en Inde, en Amérique du sud, chez les Mayas, les Aztèques et bien d’autres cultures.
On rencontre ce même symbole du serpent chez les Sumériens, les alchimistes, les kabbalistes et même dans notre médecine moderne, dans le caducée de mercure. Il est partout, tout au long de l’histoire humaine.
Avant tout, vous devez savoir que les textes anciens sont remplis de symbolismes et encodés. Il vous faut décoder ce symbolisme pour percer le mystère. La plupart ne voient que l’écorce et la surface de l’enseignement qui est enfermée à l’intérieur.
L’enseignement de la Bible est invisible dans nos traductions modernes. Il y a certains sens cachés, non dévoilés à celui qui ne connaît pas les langues anciennes. Le néophyte doit savoir le sens caché des lettres et de ses symboles.
Par exemple : Les trois premiers mots de l’ancien testament sont : « au début Dieu créa… »
בְּרֵאשִׁית, בָּרָא אֱלֹהִים barashyt bar’a Elohim
qui veut dire exactement : « dans le Royaume Elohim créa… »
אֱלֹהִים = Elohim
אֱ לֹ הִ י ם
mem iod he lamed aleph
אֱ לֹ = EL = Dieu (masculin)
lamed aleph
אֱ לֹ הִ = Eloah = Déesse (féminin)
he lamed aleph
אֱ לֹ הִ י ם =Elohim =Dieu & Déesse =pluriel
mem iod he lamed aleph

Elohim est donc au pluriel; Dieu et Déesse, mâle et femelle!

On le voit très bien dans les traditions védiques avec Krishna et Radha, le couple divin.
Chez le peuple aztèques le créateur est à la fois mâle et femelle.
On le voit avec les anges qui sont masculins et féminins, androgynes.
Ils/elles possèdent les deux attributs; mâle et femelle.
Alors Dieu est établi au tout début de l’ancien testament de manière androgyne, à la fois mâle et femelle.
Mais revenons au mot Elohim qui a plusieurs sens, et le « el » du début qui fait aussi référence aux anges (Mika « el », Rapha « el », Uri « el », etc), représentés tantôt masculins, tantôt féminins, et souvent très androgynes!
Dans la bible, les anges qui ont assistés à la création de l’humanité, au début de notre genèse, sont appelés « Jéhovah Elohim ».
Jéhovah, un autre nom important pour Dieu.
יהןה = Yahweh ou Jéhovah
Composé de 4 lettres hébraïques :
י = yod = mâle, phalus
הןה =hé vav hé = Heva = femelle, utérus

L’Éden
Un paradis de perfection où tout était pur et imprégné des 7 vertus :
-l’altruisme
-l’action juste
-la chasteté
-l’humilité
-l’amour véritable
-la joie pour les autres
-la tempérance

Dans les écrits védiques on parle des planètes édéniques. On parle de cet Éden qui n’était pas dans ce monde matériel en 3 dimensions, mais il y a eu un endroit à l’est qui se nommait Éden, localisé en Mésopotamie, entre le fleuve le Tigre et l’Euphrate, mais qui n’était pas pour autant le jardin d’Éden d’Adam et Eve.

Dans la tradition ésotérique, il existe 7 dimensions faisant parti de l’arbre de vie, l’arbre Séphirotique.

Dans le Coran il est écrit dans Al-naba : 78,13 « nous avons fait et bâti sur vous sept cieux solides ».
Et dans Nûh : 71,16 « n’avez-vous pas vu comment Allah a créé sept cieux en parfaite harmonie ».

L’Arbre de Vie Yesod -La Fondation-
Dans la tradition gnostique, Dieu plaça Adam dans le jardin de l’Éden, celui de la quatrième dimension :
Le monde de l’énergie vitale. En hébreux cela se nomme Yesod, la fondation, mais la nature androgyne de départ qui réside en l’être humain trouve son origine à un niveau plus élevé au-delà de notre 3ième dimension, celui du plan physique. Il est dit que Adam a été créé avec l’innocence et la grâce et que la femme fut créée à partir de lui. À partir de l’une de ses côtes la femme fut créé. Cette séparation fut un long processus en vérité. De son être hermaphrodite il fut séparé en deux sexe, mâle et femelle et dû réapprendre à retrouver sa partie manquante. Pour cette raison, l’homme quittera son père et sa mère pour être uni à une femme et ne former qu’un seul corps.

Les deux arbres
Dans la genèse 1:29 il est écrit : et Dieu (Jéhovah Elohim)dit : Je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit de l’arbre et portant semence : ce sera votre nourriture.
Et dans genèse 2:9 L’éternel Dieu Jéhovah Elohim fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger et l’arbre de la vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal.
On voit ici qu’il y a deux arbres. L’arbre de vie et l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Et cette connaissance, on la retrouve dans toutes les cultures anciennes; ce sont les symboles ésotériques qui remontent à des millénaires.
L’arbre de feu de Moïse sur le Sinaï, l’arbre du Bouddha Shakiamuni, celui des Mayas, des Aztèques.
Chez les juifs, la science de l’arbre de vie se nomme la kabbale. C’est une tradition qu’on retrouve dans toutes les religions du monde. Cette science est une mappe de l’Univers et de l’âme humaine. Cette mappe du microcosme et du macrocosme, de l’infiniment petit et infiniment grand, c’est toute la réflexion de l’Univers.
Par conséquent, on retrouve cette phrase à l’entrée de l’oracle de Delphes : « L’homme se connaîtra lui-même en connaissant l’Univers divin qui l’entoure ».

L’Arbre de vie symbolise la structure de l’âme et la structure de la création. Ses racines sont la ronde et la base de toute l’humanité et ses branches et ses feuilles sont tout le monde qui nous entoure et tous les êtres vivants qui existent.
Cet arbre donne quatre fruits :
La vie, la subsistance, le royaume, l’amour.
Adam et Eve étaient libres de se nourrir de cette science de l’arbre de vie, la science de Dieu, la Kabbale. L’arbre de vie symbolise donc le jardin de l’âme. Adam et Eve pouvaient donc bénéficier de cette perfection avant la chute. Et cette conscience illuminée est représentée aujourd’hui par notre fameux arbre de Noël dans nos traditions. Une connection directe avec le Père, le Créateur, la Source de toute vie!
Mais il existait un autre arbre, celui de la connaissance!
Dans la genèse, il est écrit; chapitre 2 verset 16 et 17 : L ‘Éternel donna cet ordre à l’homme : Tu pourras manger de tous les arbres du jardin, mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement (mourir spirituellement).
Il est très clair ici que de cet arbre, les fruits étaient défendus.

Allons voir maintenant la racine du mot connaissance :
En Grec : gnose
En Hébreux : Daath
Daath est le sephiroth caché de l’arbre Séphirotique. Traditionnellement, ce n’était jamais révélé à qui que ce soit. Daath est la science du Grand Arcane, la gnose secrète non dévoilée! Cette science secrète a été cachée à l’humanité pendant des siècles. La connaissance dont on parle ici et décrite dans la bible, fait clairement allusion à la sexualité. Daath, la gnose, est une référence directe à la sexualité pour le lecteur de la bible averti. Quelle est donc cette référence gnostique et alchimique que cache Daath?
Nous le retrouverons dans le caducée!

Quand l’humanité a été séparée (physiquement) en deux sexes, homme et femme continuèrent de transporter avec eux la réflexion de leur créateur. Chez tous les mâles il y a un aspect féminin et chez toutes les femelles il y a un aspect mâle. Adam et Eve ont ces deux aspect physiologiques en eux. Et ces deux aspects sont représentés dans le caducée.

Dans la Bibleadamkadmonpillars, ceci est représenté par Adam et Eve
Dans l’hindouisme par Pingala et Ida
Dans la kabbale par Od et Ob
Dans la tradition hermétique par Hermès le Dieu Grec
Le caducée est partout dans toutes les cultures traditionnelles anciennes.
Il est né du feu chez les aztèques.
Il est représenté chez le peuple Perse par deux serpents entrecroisés qui montent vers le haut.
Chez les égyptiens également dans certaines fresques de temples très anciens.
Chez les Grecs, en Inde, chez les Mayas, c’est cette énergie qui remonte le long de la colonne vertébrale.

…et la route commence avec Yesod, la fondation (la puissance)…

L’organe sexuel est situé exactement à cet endroit lorsqu’on superpose l’arbre Séphirotique, l’arbre de vie, à l’être humain.
Dans la bible, dans révélation (l’apocalypse) : chapitre 11, verset 4, on peut lire ceci : ce sont les deux oliviers et les deux chandeliers qui se tiennent devant le seigneur de la terre.
Donc, dans la bible on appelle ceci les deux oliviers et les deux chandeliers.
Les deux témoins : Les deux serpents qui montent la collonne dorsale du corps physique. Souvent représentés par un bâton par les égyptiens, le fameux sceptre du maître ou du pharaon. C’est le centre du temple de l’être humain.
La colonne vertébrale comporte 33 vertèbres, symbolisées par la vie de 33 ans de Jésus de Nazareth et les 33 degrés de la franc-maçonnerie.

En Inde, Pingala est l’aspect masculin : Adam, et Ida l’aspect féminin : Eve, l’un solaire et l’autre lunaire.
Avant la chute, l’humanité n’avait pas le droit d’avoir d’enfants par eux-même, ils n’avaient pas le droit de manger de ce fruit.
Tenté par le serpent, ils ont décidé de manger de ce fruit, de procréer par leur propre volonté. Dans leur innocence, ils n’ont pas compris que cette loi qu’on leur avait donné était pour leur propre bien. Apprendre à procréer sans la guidance des Elohim, des Anges, les ont amener à découvrir l’orgasme.

Le fruit défendu
Si tu en manges, tu en mourras!
Ils étaient, avant la chute, innocents et inconscients de cette sexualité, inconscients de tout, même de la connaissance.

L’homme a cette force active de création
La réflexion de Dieu le Père
La femme a cette force réceptive
La réflexion de Dieu la Mère
Elle est le réceptacle de cette création et le sexe est cette force, ce feu de l’esprit saint qui réuni ces deux champs de force. Ce sont ces trois forces primaires qui donnent pouvoir à la création et c’est la représentation de ces trois forces de la Trinité exprimée.
Chez les chrétiens; le Père la Mère et le Fils
Chez les juifs; Kether, Homach et Binah
Chez les hindous; Brahma, Vishnou et Shiva
Chez les égyptiens; Osiris, Horus et Isis.

La Trinité est l’union de ces trois principes.

Kether le premier logos, Homach le deuxième et Binah le troisième logos.
Mais de ces trois prend source avec le Père et la Mère :
Abba et Aima
Shiva et Shakti
Osiris et Isis

Un triangle vers le haut et un triangle vers le bas

Et lorsqu’on les superpose, nous obtenons cette fameuse croix de David.
C’est le mystère du Saint Esprit.
En Inde le symbole de Shiva et Shakti est le Lingam et la yoni et le symbole alchimique de cette force sexuelle est le feu, l’eau et la lumière.
L’illumination est née de l’énergie sexuelle, symbolisée par l’eau dans beaucoup de traditions anciennes.
Le feu sexuel est le pouvoir de création. En alchimie, il est aussi symbolisé par mercure. Moïse fit sortir l’eau (la vie) de la roche par son bâton; un symbole encore présent dans la bible.
Le symbole du baptême est un symbole de transmutation de cette énergie sexuelle, la source du salut. On peut donc dire que l’eau de la vie coule de l’arbre de vie. On voit ces représentations chez les tibétains mais également chez les égyptiens. Toute vie découle de cette eau sexuelle.
C’est pour cela que les Anges guidaient la route des humains à travers cette pureté de l’âme, du corps et de l’esprit.
L’immaculée conception veut dire exactement ceci; parfaitement net et pure. L’enfant Christ n’est pas conçu avec l’orgasme ni aucun autre acte dépravé.
Autrement dit, l’énergie sexuelle ne devrait, en aucun cas, sortir du corps!
C’est pour cette raison que l’être humain ne devrait pas abuser de cette énergie en la faisant sortir du corps par l’orgasme. Et c’est là le grand secret de notre capacité psychique à savoir garder en nous cette force de vitalité. L’être humain perd sa vitalité et sa force à chaque fois qu’il gaspille sa précieuse semence.
C’est pour cette raison que la fornication (lire ici « gaspiller sa semence ») nous empêche littéralement d’aller à la rencontre de notre divinité.
La fornication est symbolisée par la pomme empoisonnée donnée à blanche neige dans les histoires pour enfants.
Le goût de cette pratique d’orgasme est un poison pour l’âme! En manger résulte à l’inconscience.
Toutes ces histoires de demi-dieux et de ces héros vertueux qui tombent endormis, sont une allégorie du sommeil de cette conscience.
C’est pour cela que le fruit de l’arbre de la connaissance était défendu. Avant la chute, la sexualité était traitée avec respect et l’orgasme inconnu de l’humanité et non nécessaire à la procréation; et ce fruit défendu n’a apporté que haine et souffrance. Ce fut la principale raison du déclin de l’empire romain et de beaucoup de civilisations.
C’est la fameuse boîte de Pandore grande ouverte! Culpabilité, peur, haine, jalousie et tout le reste!
À travers la découverte de l’orgasme, Adam a appris à avoir peur, à se sentir coupable. Ils ont appris la souffrance à partir de ce moment. La nourriture parfaite aux être ténébreux et reptiliens qui contrôlent la race humaine depuis.
Le désir et la souffrance

Dans la genèse on peut lire au chapitre 3 verset 22 : Et Jéhovah Elohim dit ceci : «  voici, l’homme est devenu comme l’un de nous pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger et de vivre éternellement. »
L’humanité ne connaissait que les bonnes choses; l’innocence, la pureté et la simplicité. Et à ce moment, l’humanité connu les choses mauvaises, la culpabilité, la peur, la douleur, l’égocentricité, la souffrance. L’humanité su ce que Elohim connaissait; que le désir menait à la souffrance!
Dans l’hindouisme de l’Inde, on peut y lire ceci dans le Shanda Purana : « le désir à causé la chute et a fait en sorte de faire tomber tous les Dieux de leur place. Et c’est ce même désir qui dirige toutes les créatures en enfer. »
Le désir nous mène directement à la souffrance.
C’est le message inhérent propre à toutes les religions du monde.
L’esclavage du désir est un esclavage de péché, et de souffrance et mort en découlent.
Le Bouddha a dit : « à travers l’abandon du désir, l’état de mortification est réalisée, l’état du non-être est réalisé! »
C’est alors que Adam et Eve, qui symbolisent l’humanité, ont été chassés hors de l’Eden pour être mis dans la souffrance et l’ignorance.
Dans la genèse on pourra y lire ceci au chapitre 3, verset 16 : «il dit à la femme, j’augmenterai la souffrance de tes grossesse, tu enfantera avec douleur… »
En rejetant la loi des Elohim et la guidance des anges, les humains ont voulu avoir des enfants par eux-même. En utilisant l’énergie sexuelle pour stimuler le désir, le feu de Eve fut inversé et son courant se mit à circuler dans la direction opposée. Le serpent tomba, stimulant ainsi l’opposé des sept vertus.
Le don de soi devint l’égocentricité
l’action, la paresse
la chasteté, concupiscence, la fornication
l’humilité, la fierté
l’amour, la haine
l’abstention, la gloutonnerie, la gourmandise
et la joie pour les autres devint l’envie!

Dans l’apocalypse, chapitre 17, verset 3, on peut lire ceci :
et je vis une femme (lire ici « les » femmes) assise sur une bête écarlate, plein de noms de blasphèmes, ayant sept têtes et dix cornes.
Les sept têtes ce sont les 7 vices, contraires aux vertus mentionnées juste avant.

Chapitre 17, verset 5 on peut lire ceci :
sur son front était inscrit un nom, un mystère, Babylone la grande, la mère de toutes les prostituées et des abominations de la terre.
La chute de l’homme

L’Éden existe dans l’âme de tous ceux qui se connectent à Dieu.
Pour remplacer ce vide de la déconnexion d’avec Dieu, l’humanité à créé les civilisations et la religion, des idées, des concepts mais pourtant toujours imprégnés de pouvoir, de désir et de satisfaction sexuelle. Le désir des sens et le plaisir des sens devenant le nouveau Dieu de l’humanité.
On peut retrouver cette histoire d’Adam et Eve dans toutes les religions et cultures du monde.
Chez les chaldéens, 2200 avant le Christ, dans des contes, on y renferme cette gnose cachée, comme par exemple, l’histoire de Lancelot et Guenièvre.

À une époque éloignée, les cheveux longs étaient symbole de chasteté et de pureté sexuelle.
Dans la bible, dans juges, chapitre 16, verset 17, on peut y lire : le rasoir n’a point passé sur ma tête, parce que je suis consacré à dieu dès le ventre de ma mère. Si j’étais rasé, ma force m’abandonnerait, je deviendrais faible et je serais comme tout autre homme.
Samson perdit son pouvoir quand il ne pu plus contrôler son désir sexuel et que ses cheveux, en plus, furent coupés.
Dans le Mahâbhârata, une histoire épique classique, vieille de 5000 ans; l’immortel Pandu est averti de ne jamais perdre son énergie sexuelle, mais quand il fut attiré par une belle et magnifique femme et perdit le contrôle, il perdit son immortalité…et mourut.

Quand l’humanité perdit son innocence et sa pureté, ils furent chassés de l’Éden du monde vital de la dimension éthérique et furent abaissés dans le monde physique actuel, la 3ième dimension, le monde de la souffrance.
On peut lire dans la bible, dans la genèse, chapitre 3, verset 24 : c’est ainsi qu’il chassa Adam et il mit à l’orient du jardin d’Éden les chérubins qui afitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l’arbre de vie.
L’entrée de l’Éden est le même que Adam et Eve ont pris pour sortir, et le seuil est maintenant gardé. Et seulement ceux qui vont conquérir leurs tentations pourront y avoir accès.
Le serpent

Le serpent symbolise le feu sexuel. En Inde, en Égypte, en Amérique du sud, chez les Mayas, chez les Perses…
C’est une énergie très puissante et atomique qui peut créer ou détruire.
Le porteur de lumière, Luci-fer, le serpent, se nomme aussi Shaïtan, l’ennemi.
Parce que Shaïtan est un serpent de feu, il est là pour tenter les humains à l’acte sexuelle. Le serpent est un grand pouvoir. Tout dépend de ce que l’humain va en faire de bien ou de mal. C’est la différence entre obéir au serpent ou contrôler le serpent.
Krishna a conquis et contrôler le serpent dans les textes de l’Inde.
À travers mythes et légendes anciennes, vous verrez toujours ce symbole de conquérir le dragon ou contrôler le serpent. Chez les grecs, les perses, en Inde, en Égypte et dans toutes les traditions anciennes.
Tout le concept de la méduse dans la mythologie grecque est reliée à ceci.
La gourmandise, la vanité, la colère, la peur, le scepticisme, le ressentiment, la paresse, le désir, la jalousie, sont tous des serpents qui remplacent sa chevelure.
-Athéna et son serpent assiste tous les héros.
-Vishnou et Lakshmi commandent l’eau et les serpents.
-le serpent de Moïse qui a conquis l’Égypte et dominé sur les prêtres égyptiens qui s’adonnaient è la magie noire. Moïse qui a rapporter l’enseignement et délivré son peuple.
Tous sont reliés à cette gnose.

Prenons Moïse par exemple :
en hébreux Moïse s’écrit avec 3 lettres ה ש מ
hé shin mem
la matrice feu eau
Moïse, mosh-hé, né de l’eau et du feu.

Le Christ aztèque, Quetzalcóatl et le Padmasambhava des tibétains sont tous deux nés des eaux.
*L’eau et le feu, le seul élément qui transforme radicalement!
Avez-vous remarqué que la terre est le seul élément qui ne se transforme pas.

Dans Jean, chapitre 3, verset 5, Jésus dit : En vérité, en vérité je te le dit, si un homme ne naît d’eau et d’esprit, il ne peut entrer dans le Royaume de Dieu.
Moïse est né de nouveau; symbolisé par le buisson ardent représentant l’arbre de vie. Il pu recevoir les commandements de Dieu directement de lui. Il est né de l’esprit, dans les vertus et la gloire.
Moïse délivra son peuple pour aller jusqu’à Israël, en terre d ‘Israël.
Israël est un mot composé :
IS pour Isis, la Mère Divine
RA pour Amun-Ra, le Divin Père
EL pour Dieu
IS-RA-EL veut exactement dire : Le Dieu intérieur de chaque personne.

Moïse a été appelé à prendre son bâton, sa colonne vertébrale, et devenir le serpent de feu qui contrôle les serpents et sa force, son essence divine; son serpent, sa kundalini. Son serpent était plus fort que celui des prêtres égyptiens. C’est une allégorie. C’est le symbolisme de la dualité de ses deux forces. Seulement le serpent en contrôle et uni en Dieu peut libérer de la souffrance.
C’est même représenté dans des œuvres égyptiennes.
Le serpent positif qui renforce le prêtre roi pharaon et le serpent négatif contrôlé par le mari et sa femme.

Le sexe peut être dépravé ou chasteté
Le sexe peut créer ou détruire
Le sexe peut être animal ou dévotionel
Le sexe peut nous amener comme dans un chariot de feu vers le ciel et Dieu ou nous amener dans les abîmes.
Le sexe est un organe naturel de l’être humain, mais seul cet organe a été sous la guidance divine.
La sexualité utilisée sous la guidance de nos pensées, crée la souffrance, la douleur et la mort spirituelle.
Le mariage alchimique

Le serpent est puissant à cause de tout ce feu qui circule dans le sang, partout dans le corps humain au moment de l’accouplement entre deux êtres qui s’aiment.
Quand deux personnes sont sexuellement unies, la polarité qui circule dans le corps est balancé!
Ce feu est appelé Shin ש dans l’alphabet hébreux. Shin, qui a trois pointes, symbolise cette union de création mais il nous faut conquérir cette force, la contrôler.
Dans les apocryphes de Thomas, son évangile, on retrouve un passage qui dit que lorsque l’homme et la femme, dans l’union ne font plus qu’un, ils peuvent entrer dans le Royaume.
Le Royaume est malkout dans l’arbre de vie, l’arbre Séphirotique.
Il est placé tout en bas, sur le plan physique de la 3ième dimension.
Le couple qui est capable de s’unir et conquérir ce serpent de feu, la kundalini, se voient immédiatement en bénéficier. Ils peuvent ainsi illuminer leur arbre de vie dans tout leur corps. Ils peuvent, à ce moment, retrouver leur divinité originelle.
C’est pour cette raison que dans la plupart des religions du monde, on met l’emphase sur la chasteté. Et la chasteté ne veut pas dire absence de sexe et faire abstraction de sexe, cela veut tout simplement dire de ne pas se rendre jusqu’à l’orgasme.
La sexualité est pratiquement nécessaire pour que le corps se transforme. C’est par cette même sexualité que le corps est né.
Jésus nous dit dans l’évangile de Luc chapitre 21, verset 19 : par votre persévérance, vous sauverez vos âmes.

Naître de l’eau et de l’esprit, c’est en lien avec tout cela!
Tout est né du sexe, animaux et humains, mais ce chariot de feu qui nous transporte vers le plus haut aussi doit naître du sexe; naître de l’eau, du sexe et du feu de l’esprit!

Dans Jean chapitre 4, verset 14, on peut lire ceci : « mais celui qui boira de l,eau que lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. »
La femme lui dit alors : « Seigneur donne-moi cette eau, afin que je n’ai plus soif et que je ne vienne plus puiser ici. »
« Va » lui dit Jésus, « apelle ton mari et viens ici! »

C’est toute la symbolique du Grand Arcane!
C’est pour cela que le mariage alchimique entre homme et femme est très important.
Tous les écrits qui parlaient de Yeshua et Marie-Madeleine ont été soigneusement retirés, mais il en existe qui expliquent cette relation privilégiée qu’avaient Marie-Madeleine et Jésus. Et c’est toute la symbolique derrière l,eau qui est changée en vin aux noces de Cana, une union matrimoniale parfaite, les noces alchimiques.

Le caractère hébreux ש Shin, qui symbolise le feu, est très révélateur.
Lorsque l’on place Adam, י yod, l’homme et Eve, הןה Hevah, la femme, qui sont réunis et ensuite fusionnés par le feu du sexe ש Shin au milieu, on obtient Yeshua :
1 יה ש ןה
Jésus le Sauveur!
Le mot Christ vient du grec Krestos et sa signification ésotérique est le feu.
Le terme Jésus Chrsit n’est pas un nom mais un titre.
Yeshua (hébreux) qui veut dire le sauveur
Christ (grec) feu
Le sauveur par le feu
Je suis le chemin, la vérité et la vie!

Il existe une vieille représentation du Zoroastre avec un ours marchand à ses côtés, ainsi qu’un aigle qui vole près de lui, un serpent rampant par terre à côté de lui, un ange derrière lui et une boule de feu dans sa main droite.
Toutes les traditions anciennes ont enseignées ce principe du Grand Arcane.
Le Christ est une énergie Universelle pour que celui qui est suffisamment pure la reçoive.
L’homme et la femme unies de la bonne façon créent ce Christ Sauveur!
La porte de l’Éden

Dépendamment de la manière dont on se sert de ce serpent de feu qui circule dans notre épine dorsale, le long de notre colonne vertébrale, le feu de cet Esprit Saint peut être éveillé.
Par contre, une personne seule ne peut éveiller cette kundalini de cette façon, du moins, c’est beaucoup plus compliqué. Bien que l’on parle de chasteté du couple dans le sens de ne pas se rendre à l’orgasme, si on est séparé de notre partenaire et seul, il manque cette polarité opposée, mais pour certaines personnes persévérantes, ça peut toujours être possible. Toutefois je n’aborderai pas ce sujet ici.
La kundalini n’est pas une force aveugle, c’est une force intelligente et divine, et ceux qui se purifient de tous les péchés mentionnés plus tôt, qui tendent vers l’élimination de leurs défauts contraires aux vertus, seront prêts à entamer ce processus avec une personne qui veut bien expérimenter la même chose. Le feu de cette kundalini progresse aussi avec l’élévation des vertus.

Dans Mathieu chapitre 5, verset 20, 48 on peut lire : si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez point dans le Royaume des Cieux. Soyez donc parfaits, comme votre Père est parfait.

Dans tous les mythes et légendes est caché l’enseignement du Grand Arcane.
Par exemple : Thésée qui a conquis le minotaure un autre symbole du désir animal qui a été conquis.
Dans l’apocalypse de Jean, tout y est révélé sous forme de métaphore, mais peu peuvent le comprendre, car il n’y avait pas cette gnose pour le lire.
Il est clair que vous devez transmuter cette énergie.
C’est le choix de chacun de servir la vierge ou la putain. La putain de Babylone est inscrite partout, dans bien des domaines. Ceux qui ont caché la vérité, on fait en sorte que la société vive selon l’arbre inversé, dans les dépravations de toutes sortes, incitant les humains le plus possible à la fornication et aux plaisirs des sens et de la chair. Il faut nous déconditionner de ce monde complètement soumis à ceux qui contrôlent ce monde.

Le Grand Arcane est relié à cette connaissance du Tantra.
Il y en a trois sortes.
Le tantra noir, gris ou blanc.

La stimulation sexuelle de façon dépravée, reliée à l’orgasme et au gaspillage de votre semence sacrée est du tantra noir. Tout ce qui encourage l’orgasme est du tantra noir. Et ce tantra noir est en parti responsable de toute la souffrance de l’humanité.

Le tantra gris n’encourage l’orgasme qu’à l’occasion mais, inévitablement, cela finira par devenir du tantra noir au bout du compte.

Le tantra blanc enseigne trois choses :
L’élimination du désir, mourir à soi-même.
La naissance ou renaissance par la création et la construction de notre âme dans les vertus.
Le sacrifice pour les autres.

Toutes les formes de tantra blanc enseigne ce renoncement à l’orgasme.
Vous entendrez peut-être aussi parler du tantra rouge. Cette forme de tantra est une forme de tantra blanc des vestales, des prêtresses d’Isis et est appelée ainsi car elle est reliée d’une certaine façon, au cycle menstruel, tout simplement.

Dans Marc chapitre 8, verset 34, on peut lire ceci : si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix et qu’il me suive en se sacrifiant pour les autres.

L’humanité doit passer par la même porte que celle qu’elle a pris pour sortir de l’Éden. Nous devons retourner à cette pureté et innocence, transcender la souffrance et la douleur. Mais avant, il nous faut reconnaître notre fausse route et agir par la suite, nous repentir en quelque sorte.

Ceci est le secret de l’alchimie, la chimie divine de Dieu, pour nous sortir de notre ego et de la souffrance.
Il nous faut transcender l’esprit pour laisser la conscience divine et lumineuse nous habiter.
C’est alors que les trois sephiroth du bas s’alignent avec les trois du haut, faisant émerger la lumière du Christ dans notre corps.
Le couple divin entre alors tranquillement dans ce Royaume pour rejoindre les plus hautes sphères!

 

1. Yeshoua (traduit dans l’Ancien Testament en français comme Josué) est une forme tardive du nom hébreu biblique יְהוֹשֻׁעַ Yehoshua (Josué), et écrit avec une lettre waw comme seconde syllabe. La forme hébreu biblique tardive des noms anciens contracte souvent l’élément théophore Yeho- en Yo-. Ainsi, יהוחנן Yehochanan a été contracté en יוחנן Yochanan11. Cependant, il n’existe aucun nom (à part Yehoshua) dans lequel Yeho- est devenu Ye-.
 
10616029_833547550011675_3455374892087393199_n
Publicités

Une réponse "

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s